Mixed Martial Arts (MMA ou arts martiaux mixtes)

LeKYSJ MMA COMBAT MIXTE NICE MMA, auparavant appelé combat libre, est une forme de combat qui s’est développée dans les années 1990, où devaient s’affronter dans une cage différents combattants issus de différentes écoles et formes de combat pour prouver qui était le meilleur. Lorsque le Mixed Martial Arts est apparu, il n’était pas codifié et tous les coups étaient permis. Les commentateurs s’amusaient à dire qui du ninjutsu ou du judo allait l’emporter… Une chose est sûre : ceux qui pratiquaient des techniques de percussion ont été déçus, car les formes de combats percussion à cette époque étaient bloquées par leur règles. Là où le sol, une fois amené à cette situation, se développait à l’infini. De là est né l’avénement du Jujitsu brésilien des frères Gracie qui, en bonne intelligence, ont focalisé le combat sur la zone la moins connue et considérée alors comme la moins efficace, gardant ce principe de combat de guerre où le sol était dangereux car l’adversaire pouvait nous tuer, et de surcroît, l’équipement ne permettant pas de bien se mouvoir au sol. Les frères Gracie ont bien compris cela, et durant des années, ont modelé leur travail au sol pur, car dans un face à face sans arme, ils pouvaient dominer sur ce terrain. Mais pour cela, il fallait commencer debout, donc, malgré un style de boxe pas très académique, celle-ci était conçue pour amener le travail au corps, et amener l’adversaire au sol, là où ils excellaient.

Le combat libre bouscula tous les ordres hiérarchiques que les sports classiques de combat ont voulu imposer. Les strikers ont oublié pour la plupart le travail de corps à corps. Les seuls qui arrivaient encore à sortir du lot était les pratiquants de Muay-Thaï, certains karateka et pratiquants de Kung-Fu pour les mêmes raisons. Certains Karatés car nous avons des projections et du corps à corps dans certaines formes. Au bout d’un certain temps, les strikers ont su mieux se préparer aux adversaires qui ne faisaient que de la lutte et la tendance a commencé à changer. C’est à ce moment là que les Gracie, fondateurs de la plus grosse organisation de combat, ont vendu leur produit, qui a été repris en main : des règles et des protections sont apparues et le MMA travaille donc sur une base de Boxe debout de type Karaté, Boxe anglaise, Muay Thaï, de corps à corps, projections, et frappes autorisées au sol. Tout cela pour améliorer le spectacle, mais aussi sa diffusion et le développement de ce sport. La forme s’est aussi transformée et réunissant les techniques de percussion et de préhension, des strikers ont commencé à repousser les grapplers.

Le MMA est une forme à part entière. Ce n’est pas une forme, mais DES formes de combats. Certains arts martiaux comme le Karaté Yoshitaka travaillent déjà une forme de combat libre avec du sol et il n’ont pas l’appenage du style. Depuis quelques années le MMA est devenu une compétition à part entière avec différentes organisations. Elle est aussi une rare forme de travail dans les Arts Martiaux où l’ont peut envisager une carrière professionnelle.

Les combattants de MMA sont aujourd’hui tous très complets et maîtrisent parfois plusieurs arts martiaux ou sports de combat, mais ont tous une discipline phare. L’idée de départ des frères Garcie est toujours présente, sauf que les forces sont équilibrées :

  • Les grappleurs ont travaillé leur boxe pour pouvoir mieux combattre et avoir des atouts stratégiques dans leur caisse à outils !
  • Les strikers ont travaillé sur la lutte debout et au sol, pour pouvoir se défendre de l’étreinte des lutteurs, et après une décennie de suprématie des lutteurs, les frappeurs, les boxeurs ont repris la main.

Combat Mixte | Cross Training | Grappling – Sol | Karaté Combat Global | Karaté Jutsu | Karaté Traditionnel | MMA Mixed Martial Arts | Armes